Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 11:29

Au colonel Jean Pétré, alias Jean Duhalde

Grand Officier de la Légion d’honneur

 

De Marseille à Saint-Jean-Pied-de-Port

 

Il a pris congé de lui-même !

Un dernier tour de clé fut la fin du poème

Et des grandes notes qu’il vécut.

Il a fermé la porte et n’est pas revenu.

 

J’avais vu le logis si vif par sa présence,

Refuge heureux après les terribles absences.

Il y vivait parmi les objets qu’il aimait.

Dilettante, tout l’intéressait, le charmait :

Vers, livres et tableaux, tout ce qui s’ensoleille.

Il avait adopté depuis longtemps Marseille,

Comme notre Rostand avait choisi Cambo.

Ce que nous préférons semble toujours plus beau.

 

J’imagine le dernier pas

Qu’il fit pour franchir cette porte,

Le dernier tour de clef ! Il ne se doutait pas,

En agissant de la sorte,

Qu’il s’en allait vers le trépas !

Il prenait congé de lui-même,

Il terminait drame et poème,

Comme de l’airain meurt le glas.

 

Le seul fait d’avoir vu ce Basque valeureux

Suffisait pour qu’on en conservât son image.

Il avait toujours l’air d’un homme très heureux,

Car ses peines n’altéraient point son franc visage.

Il avait commandé tant d’hommes à l’assaut,

Tant de fois rassuré chacun dans la bataille,

Qu’on l’aimait et qu’on le suivait sous la mitraille

Sans jamais éprouver ni crainte ni sursaut.

Stoïque Résistant, il connut la souffrance

Dans les camps de supplice, endurant mille transes.

Il en revint auréolé de ses vertus.

Il ne paraissait pas autrement abattu

Quand il reprit, civil, sa tâche habituelle.

Et voici que la Mort dont il fut le rebelle,

Qu’il avait défié au combat tant de fois,

L’attendait au pays natal… Horrible loi !

Il était depuis si longtemps sa convoitise,

Elle l’a pris, cette cruelle, par surprise,

Et l’a sournoisement étouffé sans effort.

Clochers ! Sonnez le glas dans Saint-Jean-Pied-de-Port !

Sonnez pour notre ami, et de toutes vos cloches,

Et qu’en avril, chaqu’an, vous le sonniez encor…

Le colonel Duhalde est mort !

                                   Prosper Imbert

                                   Chevalier de la Légion d’honneur, Croix de guerre 1914-1918

Partager cet article

Repost 0
Published by Duny-Pétré Arnaud
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Colonel Pétré, la Résistance à Marseille
  • Colonel Pétré, la Résistance à Marseille
  • : Biographie du Lieutenant-Colonel Jean-Baptiste Pétré, chef régional de l'Armée Secrète AS à Marseille. Archives de l'AS, de la déportation, de l'épuration. Campagne de France et Résistance durant la 2ème guerre mondiale.
  • Contact

Recherche

Liens